Maçonnes de Tiébélé 04/03/14

Les femmes crépissent puis décorent les murs de motifs géométriques,en utilisant des plumes de pintade comme pinceau, elles représentent des symboles qui devront porter chance au lieu, préserver les récoltes et maintenir les ancêtres dans les mémoires. Trois couleurs dominent :
– le noir, obtenu en écrasant une pierre noire dans l’eau ou du goudron,
le blanc, symbole de pureté et de beauté qui vient du kaolin sorte de pierre calcaire,
le rouge, la latérite synonyme de puissance.

Proverbe Burkinabé

Un vieillard assis voit plus loin qu’un jeune debout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s